Des places de plus en plus chères en crèches


Cette hausse de prix peut s’expliquer par la faible quantité de l’offre et le grand nombre de demandes. En effet, les crèches ne sont pas seulement peu nombreuses, mais aussi les places y sont très limitées. La création des crèches est la solution la plus adaptée, mais pour ceci, il va plus investir. Le prix des berceaux a presque doublé en l’espace de 10 ans, il est passé de 18 000 euros en 2000 à 34 000 euros en 2013.  

Crèches ou nounous à domicile : la difficulté de faire garder ses enfants sans se ruiner

creches.jpg

Il n’est pas facile de faire le choix lorsqu’on veut le bien de son enfant. Cependant, on ne peut pas toujours garder cette optique lorsqu’on voit le tarif des crèches. Ces établissements sont payés à l’heure et votre place sera tarifée en fonction de la base des revenus bruts du foyer et du nombre d’enfants à charge. Les parents qui ne peuvent pas se permettre les crèches se retournent vers les nounous à domicile. Elles sont aussi chères et elles sont payées selon les heures de garde. Le seul avantage pour la nounou à domicile, c’est que vous pouvez négocier les tarifs, ce qui n’est pas le cas pour les crèches.

Les étudiants : une alternative trop peu exploitée

les-etudiants-une-alternative-trop-peu-exploitee.jpg

Vous voulez le meilleur pour votre enfant, mais vous ne pouvez pas vous permettre le prix qu’affichent les crèches. Avez-vous déjà pensé au babysitting par les étudiants ? En effet, ces derniers recherchent des emplois à mi-temps et le babysitting est parmi les premiers jobs qu’ils offrent. Les prix sont moins chers que les crèches. Pour l’éducation de vos enfants, donnez des instructions à l’étudiant. Si vous avez un boulot à plein temps, vous pouvez prendre deux étudiants qui vont s’alterner pour la garde de vos enfants.